Le 3ème pilier sert à compléter les revenus du 1er pilier et du 2ème pilier, ceux-ci ne permettant d’atteindre que 60% du dernier revenu de l’assuré.

Il existe deux sortes de 3ème pilier : le 3ème pilier lié et le 3ème pilier libre.

Le 3ème pilier lié

Toute personne travaillant en Suisse, y compris les frontaliers, peut souscrire un 3ème pilier lié.

La durée du contrat de ce 3ème pilier est lié à l’âge de la retraite : 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

En revanche, il est possible de retirer les fonds du 3ème pilier lié après un année de contrat minimum (si les primes du contrat sont payées) et si vous remplissez l’une des conditions suivantes :

– Vous quittez définitivement la Suisse
– Vous devenez indépendant
– Vous achetez votre résidence principale
– 5 ans avant l’âge de la retraite

Assurez-vous qu’il y ait bien une valeur de rachat au moment où vous souhaitez sortir les fonds. Certaines compagnies proposent une valeur de rachat dès la première année d’assurance, d’autres plus tard.

Le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime sont une seule et même personne.

Les bénéficiaires du contrat sont désignés par une clause légale selon un ordre précis :

1. Le conjoint (marié ou en partenariat enregistré)
2. Les enfants ainsi que le concubin (si l’assuré vivait en concubinage depuis plus de 5 ans et/ou que l’assuré subvenait aux besoins du concubin de façon substantielle et/ou que le concubin doit pourvoir à l’entretien d’enfants communs)
3. Les parents
4. Les frères et soeurs
5. les autres héritiers.

Le versement maximum possible sur un 3ème pilier est de CHF 6’826.-  par année civile pour un salarié, et 20% du revenus net d’exploitation pour un indépendant, avec un montant maximum de CHF 34’128.- par année civile.

Au terme du contrat, un impôt de 5% à 7% sera perçu sur le capital et les intérêts.

Le 3ème pilier libre

Le 3ème pilier libre est ouvert à tous les résidents en Suisse, qu’ils travaillent en Suisse ou à l’étranger. En habitant en Suisse, vous bénéficiez de déductions fiscales avantageuses.

La durée du contrat est libre et fixée par l’assuré. Il est également possible de retirer les fonds en respectant un délai minimum de trois ans de contrat. Aucun motif spécifique n’est nécessaire pour justifier la libération de la police.

Le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime peuvent être des personnes différentes. Cela permet de combiner le rôle de chacun pour obtenir un contrat à la carte et adapté à vos besoins.

Vous pouvez assurer plusieurs personnes avec un seul contrat 3ème pilier. De plus, la clause bénéficiaire reste totalement libre : vous mentionnez le/les bénéficiaire(s) que vous souhaitez, vous permettant ainsi de privilégier certains héritiers dans le cadre d’une succession, par exemple.

Il n’y a aucune limite de versement sur ce type de contrat, vous avez donc le libre choix du montant que vous souhaitez déposer. Suivant les cantons, une déduction fiscale est admise au titre des cotisations (voir la déduction fiscale).

Aucune imposition n’est appliquée au terme du contrat.

Avantage Fiscal : Economisez jusqu’à 2’000 CHF !

Actualités Troisième Pilier

Frontaliers : pourquoi vous devriez souscrire un 3ème pilier (oui, c’est toujours possible)

Le 1er janvier 2021, la loi fédérale du 16 décembre 2016 sur la révision de l’imposition à la source du revenu sera mise en application. Cette loi impose, entre autres, que les travailleurs étrangers ne puissent plus demander une procédure de rectification de l’imposition à la source via une demande de taxation ordinaire ultérieure.

Mariage ou concubinage : quelles différences pour ma prévoyance ?

Se marier ou pas, telle est la question. Beaucoup de couples à notre époque font le choix du concubinage. C’est oublier que le mariage ou le partenariat enregistré peut revêtir certains avantages financiers… mais pas toujours. Est-il plus intéressant de se marier/enregistrer un partenariat de vie ou de rester en concubinage ? Nous faisons le…

Analyse de prévoyance : est-ce vraiment utile ?

Personne ne sait de quoi demain sera fait. On oublie parfois de se poser certaines questions pourtant essentielles, par exemple : Si demain, je me retrouve dans l’incapacité de travailler, aurai-je un revenu de substitution pour couvrir mes dépenses quotidiennes ? Mes enfants auront-ils de quoi vivre si je viens à décéder demain ? La…

Quel est le montant maximum du 3ème pilier pour 2020 ?

Si les plafonds du 3ème pilier lié 3a avaient évolué au début de l’année 2019, l’heure est à la stabilité pour 2020. Pas de changement annoncé que ce soit à la hausse comme à la baisse, les montants maximum déductibles vont donc rester les mêmes pour cette nouvelle année.

35 commentaires

Commentaires fermés