Le 3ème pilier sert à compléter les revenus du 1er pilier et du 2ème pilier, ceux-ci ne permettant d’atteindre au mieux que 60% du dernier revenu de l’assuré.

Il existe deux sortes de 3ème pilier : le 3ème pilier lié et le 3ème pilier libre.

Le 3ème pilier lié

Toute personne travaillant en Suisse peut souscrire un 3ème pilier lié. (Les frontaliers peuvent encore y souscrire auprès de certaines compagnies – Lire notre article Frontaliers : pourquoi vous devriez souscrire un 3ème pilier (oui, c’est toujours possible))

La durée du contrat de ce 3ème pilier est liée à l’âge de la retraite : 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

En revanche, il est possible de retirer les fonds du 3ème pilier lié après une année de contrat minimum si les primes du contrat sont payées et si vous remplissez l’une des conditions suivantes :

  • Vous quittez définitivement la Suisse
  • Vous devenez indépendant
  • Vous achetez votre résidence principale
  • 5 ans avant l’âge de la retraite

Assurez-vous qu’il y ait bien une valeur de rachat au moment où vous souhaitez sortir les fonds. Certaines compagnies proposent une valeur de rachat dès la première année d’assurance, d’autres plus tard.

Le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime sont une seule et même personne.

Les bénéficiaires du contrat sont désignés par une clause légale selon un ordre précis :

  1. Le conjoint (marié ou en partenariat enregistré)
  2. Les enfants ainsi que le concubin (si l’assuré vivait en concubinage depuis plus de 5 ans et/ou que l’assuré subvenait aux besoins du concubin de façon substantielle et/ou que le concubin doit pourvoir à l’entretien d’enfants communs)
  3. Les parents
  4. Les frères et soeurs
  5. Les autres héritiers.

Le versement maximum possible sur un 3ème pilier est de CHF 6’826.-  par année civile pour un salarié, et 20% du revenus net d’exploitation pour un indépendant, avec un montant maximum de CHF 34’128.- par année civile.

Au terme du contrat, un impôt de 5% à 7% sera perçu sur le capital et les intérêts.

Le 3ème pilier libre

Le 3ème pilier libre est ouvert à tous les résidents en Suisse, qu’ils travaillent en Suisse ou à l’étranger. En habitant en Suisse, vous bénéficiez de déductions fiscales avantageuses.

La durée du contrat est libre et fixée par l’assuré. Il est également possible de retirer les fonds en respectant un délai minimum de trois ans de contrat. Aucun motif spécifique n’est nécessaire pour justifier la libération de la police.

Le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime peuvent être des personnes différentes. Cela permet de combiner le rôle de chacun pour obtenir un contrat à la carte et adapté à vos besoins.

Vous pouvez assurer plusieurs personnes avec un seul contrat 3ème pilier. De plus, la clause bénéficiaire reste totalement libre : vous mentionnez le/les bénéficiaire(s) que vous souhaitez, vous permettant ainsi de privilégier certains héritiers dans le cadre d’une succession, par exemple.

Il n’y a aucune limite de versement sur ce type de contrat, vous avez donc le libre choix du montant que vous souhaitez déposer. Suivant les cantons, une déduction fiscale est admise au titre des cotisations (voir la déduction fiscale).

Aucune imposition n’est appliquée au terme du contrat.

Avantage Fiscal : Economisez jusqu’à 2’000 CHF !

Actualités Troisième Pilier

Comment constituer une épargne pour ses enfants ?

S’il est important de penser à sa retraite ou aux économies d’impôts qu’il est possible de réaliser avec le 3ème pilier, il ne faut pas oublier de préparer le futur de nos enfants. Plusieurs solutions existent pour mettre de l’argent de côté pour ses enfants, certaines sont plus adaptées que d’autres. Nous passons en revue…

5 raisons de souscrire à un 3ème pilier en 2020

Le 3ème pilier a été créé pour compéter les 1er et 2ème piliers qui sont insuffisants pour qui veut conserver un niveau de vie correct une fois l’âge de la retraite atteint. Même si celui-ci est facultatif (on parle de prévoyance volontaire), il devient de plus en plus indispensable au regard des rentes apportées par…

Coronavirus : est-il possible de souscrire à un 3ème pilier à distance ?

Alors que le Covid-19 continue de contaminer les citoyens du monde entier, les gouvernements de tous les pays ont limité les déplacements de la population pour tenter d’enrayer sa propagation. Les entreprises n’ont donc pas eu d’autre choix que de s’adapter à à la situation et de trouver de nouvelles façons de travailler. C’est ce…

Pourquoi les femmes doivent faire plus attention à leur prévoyance que les hommes ?

Rassurez-vous, ce titre volontiers provocateur n’appelle aucun sexisme de notre part. Comme les médias généralistes, nous souhaitons nous aussi pointer du doigt des conditions inégales en matière de prévoyance et de retraite pour les femmes. Et nous en profitons pour dévoiler des solutions à mettre en place pour combler cet écart.

36 commentaires

Commentaires fermés