Le 3ème pilier sert à compléter les revenus du 1er pilier et du 2ème pilier, ceux-ci ne permettant d’atteindre que 60% du dernier revenu de l’assuré.

Il existe deux sortes de 3ème pilier : le 3ème pilier lié et le 3ème pilier libre.

Le 3ème pilier lié

Toute personne travaillant en Suisse, y compris les frontaliers, peut souscrire un 3ème pilier lié.

La durée du contrat de ce 3ème pilier est lié à l’âge de la retraite : 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

En revanche, il est possible de retirer les fonds du 3ème pilier lié après un année de contrat minimum (si les primes du contrat sont payées) et si vous remplissez l’une des conditions suivantes :

– Vous quittez définitivement la Suisse
– Vous devenez indépendant
– Vous achetez votre résidence principale
– 5 ans avant l’âge de la retraite

Assurez-vous qu’il y ait bien une valeur de rachat au moment où vous souhaitez sortir les fonds. Certaines compagnies proposent une valeur de rachat dès la première année d’assurance, d’autres plus tard.

Le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime sont une seule et même personne.

Les bénéficiaires du contrat sont désignés par une clause légale selon un ordre précis :

1. Le conjoint (marié ou vivant en concubinage depuis plus de 5 ans)
2. Les enfants
3. Les parents
4. Les frères et soeurs
5. les autres héritiers.

Le versement maximum possible sur un 3ème pilier est de CHF 6’826.-  par année civile pour un salarié, et 20% du revenus net d’exploitation pour un indépendant, avec un montant maximum de CHF 34’128.- par année civile.

Au terme du contrat, un impôt de 5% à 7% sera perçu sur le capital et les intérêts.

Le 3ème pilier libre

Le 3ème pilier libre est ouvert à tous les résidents en Suisse, qu’ils travaillent en Suisse ou à l’étranger. En habitant en Suisse, vous bénéficiez de déductions fiscales avantageuses.

La durée du contrat est libre et fixée par l’assuré. Il est également possible de retirer les fonds en respectant un délai minimum de trois ans de contrat. Aucun motif spécifique n’est nécessaire pour justifier la libération de la police.

Le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime peuvent être des personnes différentes. Cela permet de combiner le rôle de chacun pour obtenir un contrat à la carte et adapté à vos besoins.

Vous pouvez assurer plusieurs personnes avec un seul contrat 3ème pilier. De plus, la clause bénéficiaire reste totalement libre : vous mentionnez le/les bénéficiaire(s) que vous souhaitez, vous permettant ainsi de privilégier certains héritiers dans le cadre d’une succession, par exemple.

Il n’y a aucune limite de versement sur ce type de contrat, vous avez donc le libre choix du montant que vous souhaitez déposer. Suivant les cantons, une déduction fiscale est admise au titre des cotisations (voir la déduction fiscale).

Aucune imposition n’est appliquée au terme du contrat.

Avantage Fiscal : Economisez jusqu’à 2’000 CHF !

Actualités Troisième Pilier

Puis-je verser plus que le montant maximum déductible sur mon 3ème pilier ?

Le 3ème pilier est un bon moyen d’économiser sur ses impôts. Ceci dit, le montant que vous pouvez déduire de vos impôts chaque année est limité à un plafond maximum. Pour le 3ème pilier lié (pilier 3A), le montant déductible des impôts est régi par une loi fédérale. Pour le 3ème pilier libre (pilier 3B),…

Pourquoi il faut ouvrir un 3ème pilier dès maintenant (non, ce n’est pas que pour économiser sur ses impôts)

La fin de l’année constitue la dernière ligne droite pour les assurés qui souhaitent économiser sur leurs impôts de 2019. En effet, tous les versements que vous effectuez sur votre 3ème pilier avant le 31 décembre 2019 pourront être déduits de vos impôts.

Etre à la fois salarié et indépendant en Suisse : comment ça se passe pour votre retraite ?

On ne va pas se mentir : le statut de salarié est celui qui apporte le plus de sécurité, notamment concernant la retraite. En effet, un salarié est obligé de cotiser à une caisse de pension, le fameux 2ème pilier. Les premier et deuxième piliers combinés assurent ainsi au salarié un revenu minimum au moment…

Sera-t-il bientôt possible de racheter son 3ème pilier ?

Le Conseil des Etats a adopté jeudi 12 septembre une motion visant à donner aux actifs un droit de rachat dans le 3ème pilier. Un tiers seulement des titulaires d’un 3ème pilier arrive à verser le montant maximum annuel. Cela concerne notamment les jeunes et les indépendants, le début de carrière étant généralement la période…

31 commentaires

Commentaires fermés