Qu’est-ce que le 1er pilier (AVS) et ses prestations ?

Le principal pilier de la prévoyance sociale suisse est constitué de l’assurance-vieillesse et survivants, ou plus communément appelée AVS. Cette dernière est obligatoire et a pour fonction de couvrir les besoins vitaux d’une personne assurée en cas de retraite ou de décès.

Le rente de vieillesse vise à compenser, du moins partiellement, la perte du revenu du travail lorsque la personne prend sa retraite ; elle permet donc une sécurité matériel pendant la retraite. Les personnes assurées ont droit à la rente de vieillesse lorsqu’elles atteignent l’âge de la retraite, soit 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

La rente de survivant, quant à elle, a pour but d’empêcher des difficultés financière trop importantes suite au décès d’un parent ou conjoint. Elle est constituée de trois types de rentes : les rentes de veuve, les rentes de veuf et les rentes d’orphelin.

L’AVS est complétée par l’assurance-invalidité (AI) et les prestations complémentaires (PC). L’AI est versée aux personnes assurées lorsque ces dernières ont besoin d’une aide régulière et importante d’autrui pour accomplir les actes ordinaires de la vie.

Lorsque la rente AVS ne suffit pas à couvrir les besoins vitaux d’un assuré, celui-ci peut prétendre à des prestations complémentaires.

Etant une assurance populaire générale et obligatoire, l’AVS profite à toutes les personnes qui habitent ou travaillent en Suisse. Sont obligatoirement assurées à l’AVS :

· Les personnes qui exercent une activité lucrative en Suisse (frontaliers et travailleurs étrangers y compris) ;

· Les autres personnes domiciliées en Suisse, soit les enfants et les personnes sans activité lucrative.

Qui finance l’AVS et comment ?

La principale source de financement est les personnes assurées et les employeurs. Un petit pourcentage est également prélevé sur la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l’impôt sur les maisons de jeu pour alimenter l’AVS.

Toutes les personnes assurées à l’AVS sont tenues de payer des cotisations. Comme indiqué au préalable, l’AVS est obligatoire pour toute personne travaillant et/ou résidant en Suisse. Par conséquent, toutes ces personnes cotisent, à l’exception des enfants qui sont assurés et ont droit aux prestations sans être soumis à l’obligation de cotiser.

En revanche, le début de la cotisation varie en fonction de la situation professionnelle de la personne assurée. Si cette dernière exerce une activité lucrative, elle est tenue de payer ses cotisations à partir du 1er janvier qui suit l’année de son 17e anniversaire et ceci jusqu’à la fin de l’activité lucrative.

Si la personne assurée est sans activité lucrative, elle n’est tenue de payer des cotisations qu’à partir du 1er janvier qui suit l’année de son 20e anniversaire et ceci jusqu’à l’âge ordinaire de la retraite.

Source : https://www.ahv-iv.ch/fr

La rente de vieillesse AVS étant bien souvent insuffisante pour couvrir les besoins des personnes assurées lorsque celles-ci atteignent l’âge de la retraite, elle est complétée par le 2ème pilier et le 3ème pilier.