La prévoyance

La prévoyance en Suisse repose sur trois piliers : la prévoyance publique, la prévoyance professionnelle et la prévoyance individuelle. L’un des moins connu est le troisième pilier, présentant pourtant un nombre considérable d’avantages.

1. Le premier pilier (AVS et AI)

En vertu du mandat inscrit dans la Constitution, le premier pilier doit assurer le minimum vital pour vivre. Il est composé de l’Assurance Vieillesse et Survivants (AVS) et de l’Assurance Invalidité (AI).

En savoir plus

2. Le deuxième pilier (LPP)

La prévoyance professionnelle est obligatoire pour tous les salariés à partir d’un salaire minimum déterminé. Elle est financée par les employeurs et les employés et vise à atteindre, avec les ressources provenant du premier pilier, le niveau de vie qu’avait de l’assuré avant sa retraite.

En savoir plus

3. Le troisième pilier (OPP3)

La prévoyance individuelle constitue le 3ème pilier. Elle complète les prestations issues des deux premiers piliers qui sont bien souvent insuffisantes à garantir une bonne retraite.

Ainsi, en plus d’améliorer votre retraite, vous protégez votre famille avec un contrat sûr et garanti. En adaptant le 3ème pilier selon vos besoins, vos proches seront protégés en cas d’invalidité ou de décès, que ce soit au niveau financier, mais aussi immobilier. (voir mise en nantissement de la police).

En savoir plus

 

Le premier pilier et le deuxième pilier étant insuffisants une fois arrivé à l’âge de la retraite, il est indispensable de compléter ses revenus avec le troisième pilier.