Vous vous posez des questions sur la prévoyance en Suisse et sur le 3ème pilier ? Notre FAQ est là pour apporter les réponses à vos questions.

Qu’arrivera-t-il à mon 3ème pilier si je suis au chômage ?

Si vous touchez le chômage en Suisse, cela veut dire que vos indemnités sont soumises à l’AVS : vous pouvez donc continuer à verser des primes sur votre 3ème pilier.

Si vous ne touchez plus d’indemnités et que vous n’avez pas encore retrouvé d’emploi, vous pouvez négocier auprès de votre assureur pour une réduction temporaire de prime de façon à ce que vous puissiez cotiser moins sans que votre contrat soit arrêté. Le seul risque sera d’avoir moins de revenus au moment de la retraite mais vous ne perdrez pas vos couvertures d’assurance décès et invalidité. Pour en savoir plus, consultez notre article Qu’arrivera-t-il à mon 3ème pilier si je me retrouve au chômage ?

Je suis indépendant, ai-je intérêt à souscrire à un 3ème pilier ?

En tant qu’indépendant, vous devez vous aussi penser à votre prévoyance de façon à vous assurer un revenu décent au moment de la retraite. Le 3ème pilier est un produit intéressant pour vous constituer une épargne individuelle. Consultez notre article Le 3ème pilier est-il intéressant pour les indépendants pour en savoir plus.

Y’a-t-il un minimum à verser sur le 3ème pilier ?

Que ce soit avec le 3ème pilier lié 3a ou le 3ème pilier libre 3b, il n’y a pas de montant minimum à verser. Vous choisissez le montant de votre versement en fonction de votre budget.

A combien se monte la déduction fiscale de mon contrat 3ème pilier ?

Le montant maximum déductible du 3ème pilier lié 3a se monte à 6’768 CHF par année pour un salarié. Pour un indépendant, le montant maximum est de 33’840 CHF par année (ou 20% du revenu net d’exploitation).

Ces montants changent tous les deux ans environ.
Pour un 3ème pilier libre 3b, le montant maximum déductible est différent dans chaque canton. Par exemple, pour un célibataire résidant dans le canton de Genève, il se monte à 2’200 CHF par année et 3’300 CHF par année pour un couple. Vous pouvez ajouter 900 CHF par enfant.

Puis-je diminuer la prime de mon contrat 3ème pilier ?

Oui. A tout moment, vous pouvez réduire la prime de votre contrat.

Cette diminution aura une incidence sur les capitaux garantis en cas de vie ou de décès, nous vous conseillons donc de choisir le montant qui vous semble le plus en phase avec votre budget dès le début du contrat.

Je suis frontalier, puis-je bénéficier d’un contrat 3ème pilier ?

En tant que résident à l’étranger mais travaillant sur le territoire Suisse, vous pouvez bénéficier du 3ème pilier.

Seul le 3ème pilier lié 3a est ouvert aux frontaliers, mais il vous permet de déduire fiscalement jusqu’à 6’739 CHF par année. Il est également possible de nantir votre contrat pour financer votre résidence principale, et de bénéficier des même avantages qu’une personne résidant en Suisse.

Que se passe-t-il si je ne peux plus payer ma prime à cause d’un problème de santé ?

Si vous avez opté pour l’option “libération du paiement des primes en cas de maladie”, c’est la compagnie d’assurance qui paiera la prime à votre place, après le délai prévu au contrat (3, 6 ou 12 mois).

Nous vous conseillons d’opter pour cette option à la souscription de votre contrat. Votre conseiller pourra vous faire différentes offres faisant apparaitre ou non l’option.

Le capital de mon contrat est-il garanti ?

Il faut regarder les conditions de votre contrat et le type de produit que vous avez souscrit.

Certains produits d’assurance-vie garantissent le capital en cas de vie ou de décès, et vous assurent de retrouver votre argent au terme du contrat. Les placements indexés sur des valeurs plus risquées peuvent vous donner de meilleurs rendements, mais avec un risque accru.

On parle de crise. Comment peut-elle toucher mon contrat 3ème pilier ?

La compagnie d’assurance ne peut pas faire faillite : Un système légal a été mis en place, garantissant la solvabilité de la compagnie à moyen et long terme.

De plus, le taux technique des 3ème pilier est susceptible d’être changé au bon vouloir de la FINMA. Ce changement est impacté sur les nouveaux contrats, mais ne touche pas les contrats existants : Vous avez signé un contrat avec un taux, celui-ci est garanti jusqu’au terme de celui-ci.

Vous avez d’autres questions qui ne sont pas répertoriées ici ? Rendez-vous sur notre page Questions et Réponses pour poser votre question, nous y répondrons avec plaisir.

Obtenir une offre 3ème pilier